Menu

COVID-19 / opération voisinage

La campagne « voisinage » vise à sensibiliser la population québécoise à l’augmentation de la violence durant la période de confinement engendré par la pandémie. Des femmes et des enfants victimes de violence conjugale et familiale sont à l’heure actuelle pris au piège à la maison et n’ont pas ou peu de moyens pour demander de l’aide.  Le virus nous incite à faire preuve de vigilance mais aussi à faire preuve de solidarité!

L’affiche, format 8,5 x 11, est téléchargeable et imprimable en couleurs ou noir et blanc (les enfants pourraient même prendre part à la campagne en coloriant les arcs-en-ciel!). S’y trouve les numéros des lignes provinciales d’aide et de références 24/7. Vous êtes également invité-e-s à y inscrire les informations des ressources, qui localement, pourrait aussi assurer un service d’aide et de référence, téléphonique ou par courriel. 

Consignes d’affichage :

Lors d’affichage physique dans les commerces, merci de demander l’autorisation et de vérifier si l’affichage peut se faire à l’intérieur ou à l’extérieur.  Essayer d’afficher plusieurs affiches l’une à côté des autres pour attirer l’œil. Ne pas oublier que les gens ne s’approcheront pas à moins de deux mètres alors éviter d’ajouter à la distance (en le mettant loin derrière un comptoir par exemple).

EN TOUT TEMPS, RESPECTEZ LES CONSIGNES DE DISTANCIATION PHYSIQUE

Autres ressources :

Pour toutes les personnes ou organismes qui souhaitent imprimer et afficher, vous trouverez dans le bas de l’affiche un espace « Autres ressources » que vous pouvez remplir directement dans le PDF. Considérant que plusieurs ressources régionales et locales sont aussi disponibles pour assurer aide et références, nous vous incitons à y inscrire leurs coordonnées (téléphone, courriel, horaire) afin que les gens puissent rentrer en contact avec eux. 

Ressources importantes :

Si vous êtes victime de violence:

Vous êtes victime de violence conjugale et familiale? Voici quelques trucs pour obtenir de l’aide:

  • Allez à la pharmacie pour acheter des médicaments ou d’autres produits et adressez-vous à une caissière ou à une pharmacienne pour qu’elle appelle la police ou une maison d’hébergement pour vous  (référez-vous à la liste « ressources importantes » au besoin).
  • Allez à l’épicerie et adressez-vous à une caissière ou à un-e commis pour lui demander d’appeler les maisons d’hébergement pour vous (en ce moment, une seule personne peut entrer dans les épiceries, pas le couple).
  • Si vous vous faites livrer des denrées ou d’autres produits, glissez un mot d’appel à l’aide à la personne qui vient livrer avec l’argent que vous remettez ou lorsque vous prenez votre sac.
  • Laissez une note dans la boîte aux lettres de votre voisin-e en qui vous pouvez avoir confiance.
  • Si vous en avez la possibilité, allez prendre une marche et apportez votre cellulaire ou approchez une personne qui marche aussi pour lui demander d’appeler la police ou une maison d’hébergement pour vous.

Malgré le confinement, vous n’êtes pas seule! N’hésitez pas à aller chercher de l’aide! 

Affiches téléchargeables:

Partenaires de cette campagne :

Commentaires 3